» » » Anatomie de l'oreille, comment entendons-nous ?
Anatomie de l'oreille, comment entendons-nous ?
Zoom
Partager :

Anatomie de l'oreille, comment entendons-nous ?

Référence
Note moyenne : 0 avis

L'oreille humaine nous permet d'entendre. Composée de trois parties externe, moyenne et interne, l'oreille transforme les vibrations acoustiques de l'air en impulsions électriques pour le cerveau.

En stock

Pro de l'audition

Anatomie oreille
Notes et avis

 

Quel est le rôle de l'oreille dans l'audition ?

L'oreille nous permet d'entendre le monde qui nous entoure et nous permet même d'entendre ou de percevoir certains évènements de notre propre corps. L'oreille est un organe essentiel de l'audition, c'est elle qui capte des sons et les transmet au cerveau. L'oreille est aussi un organe de l'équilibre qui indique au cerveau l'orientation du corps, en lui donnant l'information sur l'inclinaison du corps dans l'espace, vertical, horizontal, incliné.

 

Composée de trois parties, chaque élément de l'oreille a une fonction spécifique dont le rôle est essentiel à l'audition ou à l'équilibre. L'oreille externe est composée du pavillon et du conduit auditif externe. L'oreille moyenne comprendla trompe d'Eustache, le tympan, la chaine des osselets avec le marteau, l'enclume et l'étrier. L'oreille interne renferme la cochlée, le vestibule et les canaux semi-circulaires.

 

L'oreille a pour fonction de capter les vibrations sonores et de les transformer en impulsions électriques avant de les transmettre au cerveau pour qu'elles soient analysées et interprétés.

 

Les différentes parties de l'oreille pour entendre.

L'anatomie de l'oreille est composée de trois parties aux rôles spécifiques. L'oreille externe transforme le signal pour l'oreille moyenne qui amplifie le son pour l'oreille interne qui transmet les impulsions électrique au nerf auditif.

 

Composition et rôle de l'oreille externe.

L'oreille externe est composée du pavillon et du conduit auditif. L'oreille externe est la partie visible de l'oreille qui capte l'onde vibratoire sonore de l'air pour la propager vers le tympan. Le pavillon a le rôle d'un entonnoire qui dirige le son vers le conduit auditif. Le pavillon est directionnel en privilégiant le son venant de face au détriment du son arrivant de l'arrière de la tête.

 

Le conduit auditif externe transmet le son jusqu'au tympan et mesure à l'âge adulte entre deux et trois centimètres de longueur. Le conduit auditif externe possède un rétrécissement et une chicane pour protéger de toute intrusion le tympan qui se trouve à son extrémité. Le cérumen est sécrété dans le conduit auditif externe pour protéger le tympan des poussières et autres éléments indésirables. Comme un tapis roulant, le cérumen qui a englué les impuretés, les pousse du tympan vers le pavillon pour nettoyer le conduit auditif.

 

Composition et rôle de l'oreille moyenne.

L'oreille moyenne est composée de la chaine tympano ossiculaire, c'est à dire du tympan et des osselets, de leurs muscles et communique avec le cavum grâce à la trompe d'Eustache. La chaine des osselets de l'oreille moyenne joue le rôle d'un amplificateur mécanique qui transforme des infimes vibrations du tympan en mouvement de l'étrier capable de faire vibrer le liquide de l'oreille interne.

 

Le tympan est une fine et sensible membrane fibro-élastique, souvent comparée à une peau de tambour. Le tympan ferme le conduit auditif externe en empêchant les liquides de rentrer dans l'oreille moyenne. Le tympan perçoit les vibrations sonores de l'air pour les transformer en vibrations mécaniques transmises au marteau.

 

La chaine des osselets est composée des plus petits os du corps humain. Trois osselets, portant le nom de leur forme, compose cette chaine, le marteau, l'enclume et l'étrier. Le manche du marteau est inclus dans la membrane du tympan, l'enclume fait l'articulation entre le marteau et l'étrier. L'étrier transmet la vibration mécanique à l'oreille interne par l'intermédiaire de sa platine qui pousse et fait vibrer la fenètre ovale de l'oreille interne. La chaine des osselets forme un amplificateur mécanique multipliant par vingt la pression du tympan par rapport à la pression finale sur la fenètre ovale.

 

La chaine tympano-ossiculaire est également capable de très temporairement protéger la fènetre ovale d'un son très fort faisant vibrer fortement le tympan, grâce à une brusque mais courte rigidification de la chaine des osselets sous la pression des muscles qui la supporte.

 

La trompe d'Eustache est un canal qui a pour rôle d'équilibrer la pression atmosphérique de par et d'autre du tympan. La trompe d'Eustache relie la caisse l'oreille moyenne avec les fosses nasales à l'arrière du palais.

 

Composition et rôle de l'oreille interne.

L'oreille interne est le siège de la transformation des vibrations mécaniques en impulsions électriques nerveuses pour être analysées par le cerveau. L'oreille interne est un transducteur contenant l'organe de l'audition composé de la cochlée aussi appelé limaçon et de l'organe de l'équilibre, le vestibule et ses trois canaux semi-circulaires.

 

La cochlée est un cylindre osseux se rétrécissant et décrivant deux tours et demi de spire pour former un "escargot" ou limaçon. La cochlée, cône enroulé, est un milieu liquide contenant la périlymphe. A l'intérieure de ce cette spirale osseuse ce trouve le labyrinthe membraneux contenant l'organe de corti baignant dans l'endolymphe.

 

Le labyrinthe va transformer les vibrations de l'endolymphe en impulsions électriques grâce aux 16000 cellules ciliées composées de 12500 cellules cilées externes et 3500 cellules ciliées internes. Les cellules ciliées sont disposées en rangées correspondant à des rangées de fréquences. La zone large au début du labyrinthe proche de la fenètre ovale et de l'étrier est la zone des fréquences aiguës. Au creux du labyrinthe au sommet de la spirale, la plus étroite, se trouve les cellules ciliées codant les fréquences graves. Les cellules ciliées sont répartis de façon continue tout au long du labyrinthe codant ainsi toutes les fréquences de 20Hz à 20000Hz. Les fibres nerveuses du nerf auditif sont reliées à la base des cellules ciliées internes et cellules ciliées externes récupérant les impulsions électriques des cellules ciliées pour les transporter vers le thalamus.

 

Le vestibule est l'organe sensoriel de l'équilibre renseignant le cerveau sur l'inclinaison du corps. Le vestibule est capable de sentir l'accélération grâce à des capteurs se trouvant dans l'utricule et le saccule et les canaux semi-circulaires. Les cellules ciliées sont sensibles aux accélerations angulaires et linéaires. Des cristaux otolithes sont englués dans une membrane molle reposant sur les cellules sensorielles qui transmettent l'influx d'informations nerveuses.

 

Retour en haut
Anatomie oreille
Notes et avis

Avis des internautes sur Anatomie de l'oreille, comment entendons-nous ? (0 avis)

pixel_trans
Il n'y a actuellement aucun avis pour cet article, soyez le premier à donner le votre.
pixel_trans
pixel_trans
[Ajouter votre commentaire]
Retour en haut
L’administrateur du site est actuellement en ligne! Discuter